Capello, potenziato l'impianto di verniciatura

CAPELLO peint tous ses produits selon les normes ISO les plus strictes dans des installations à dépôt électrostatique de poudre.

Le thermolaquage a un impact réduit sur l’environnement, car les peintures utilisées ne contiennent pas de solvants. En outre, il sert à donner les caractéristiques de résistance aux abrasions, de facilité de nettoyage, d’imperméabilisation et de brillant, typiques des barres de coupe et des cueilleurs Capello.

Tous les produits de Capello sont rigoureusement peints à l’intérieur du siège central de Cuneo. Pour pouvoir allier la qualité élevée du revêtement à des rythmes de production en hausse, l’installation de thermolaquage a été ultérieurement renforcée.

La peinture par dépôt électrostatique de poudre

Les étapes du thermolaquage comprennent plusieurs passages :

Le tunnel de lavage

Les différents composants sont soigneusement lavés pour éliminer toute présence de substances telles que les huiles et les graisses, qui pourraient nuire au résultat final en matière d’adhérence, de durée et de résistance. L’installation utilisée par Capello prévoit cinq étapes de lavage, pour veiller de manière méticuleuse au moindre détail. La première est le lavage avec un dégraissant phosphatant à chaud, suivi de deux rinçages avec de l’eau du réseau et d’un troisième avec de l’eau déminéralisée produite par l’installation d’osmose. Enfin, le dernier traitement avec un passivant pour une protection supplémentaire contre la corrosion et la rouille.

Séchage et masquage

Après le tunnel de lavage, les différents composants des barres de coupe et des cueilleurs sont séchés à l’air chaud. Les préposés masquent ensuite les parties qui ne doivent pas être peintes.

Le thermolaquage

Le thermolaquage (contrairement aux revêtements avec des peintures liquides) est effectué à sec avec un pistolet électrostatique. La poudre adhère sur la surface à recouvrir grâce à l’effet électrostatique, c’est-à-dire que la poudre subit un processus de charge électrique négative qui lui permet de s’attirer vers le matériau sur lequel elle doit être appliquée.

Étape finale

Les composants sont alors placés dans un four où un processus de cuisson en trois stades, avec une durée totale de trente minutes environ et des températures qui varient entre 110 et 170 °C, permet à la poudre époxy d’adhérer complètement au métal.

Pourquoi recourir au thermolaquage ?

Capello choisit le thermolaquage car il garantit l’un des meilleurs résultats par rapport aux autres techniques, plus rapides ou économiques. Les cueilleurs à maïs, les barres de coupe pour le blé, l’orge, le tournesol, le fourrage frais… sont habituellement soumis à des conditions de travail qui peuvent facilement endommager les carrosseries, tandis que les abrasions sont courantes. Mais la qualité des produits Capello passe également par une attention et un engagement à garantir une finition résistante, qui soit une protection supplémentaire au fil du temps.